Abonnez-vous maintenant

* Vous recevrez les dernières nouvelles et mises à jou

Trending News

Blog Post

Dictionnaire historique de l’islam, de Dominique et Janine OURDEL
Dictionnaire historique de l’islam, de Dominique et Janine OURDEL
Actualités

Dictionnaire historique de l’islam, de Dominique et Janine OURDEL 

Paris, PUF, 2004, 962 p.

Résumé

Dan l’ordre alphabétique du dictionnaire, tous les grands aspects du sujet sont abordés. Outre les notions théologiques fondamentales (aniconisme, apostasie, associationnisme, attributs divins, idjtihâd, imâmisme, mithâq, monisme, péché…), des notices sont consacrées aux aspects rituels (fêtes, rites : professions de foi ; prière, jeûne…) et aux règles importantes, sources d’inspiration de la vie civile (héritage, mariage…) et pénale.

L’islam est décrit dans ses grands courants, eux-mêmes éclatés en sectes, dans la diversité des langues et des cultures, dans les controverses qui le traversent depuis sa naissance. L’islam populaire n’est pas délaissé : culte des saints, visites aux tombeaux, des plus modestes aux grands mausolées, croyances aux miracles, pèlerinages dans les grands villes saintes (Karbala, Konya, Méched…).

Des rubriques sont consacrées à l’image et à l’influence de l’Islam dans l’Europe, du Moyen Âge au XVIe siècle à travers de nombreux exemples (les récits, les conflits armés, les traductions, la philosophie, les sciences…).

Les auteurs ont une bonne connaissance des principaux sites archéologiques et des grandes cités anciennes ou fondées par les conquêtes islamiques (Ardabil, Bagdad, Damas, Delhi, Hérat, Merv, Monastir…). Si l’islam actuel n’est pas le sujet privilégié par les auteurs, ils offrent néanmoins des notices biographiques sur des figures récentes ou contemporaines (Abdel-Kader, Nasser, Mossadegh, le roi Husayn de Jordanie, Ferhat Abbâs), sur les courants nationalistes au XXe siècle (parti Ba’th irakien, Destour tunisien) et la secte des Black Muslims, ou encore les principales villes et les États à majorité musulmane.

Qualités

  • Le bilan, sous la forme exemplairement pédagogique du dictionnaire, d’une vie de recherches érudites et de publications sur l’islam.
  • Un style d’une grande homogénéité, dû au fait que les synthèses ont été rédigées par deux auteurs seulement.
  • Le choix de principes rédactionnels clairs exposés dans un avant-propos de cinq pages très denses : une présentation strictement chronologique, limitée au cadre géographique de l’islam, quitte à écarter délibérément des événements ayant eu pourtant une incidence sur les pays d’Islam (les croisades par exemple) et les peuples ou États non-musulmans » ; la notion d’  « arabité » a été privilégiée en raison de son rôle dans l’islamité.
  • La consultation des notices est facilitée par un système de renvois internes et par l’index général. Les acceptions multiples des termes et leur évolution sont précisées selon les aires et les périodes. L’ensemble est d’une richesse et d’une concision remarquables.

Related posts